UN MOIS AVEC NUMERO 2

Déjà un mois… Ce premier mois où nous sommes tous les 4… Ce premier mois où on se cherche, on apprend à se connaître, à se découvrir; où on essaie de trouver un rythme, partager son temps, chercher son regard, le contact, ses sourires, ses progrès, chercher à qui elle ressemble, qui elle est…

Enchaîner les biberons, bien la fixer dans les yeux afin d’être sûre que le contact se fasse, lui parler, la caresser…

Et puis courrir, gérer la grande et ses crises, pleurer de fatigue, de joie et d’inquiétudes…

Avoir peur, trouver la bonne tétine, le bon lait, se faire confiance, prier pour que la petite ne réveille pas la grande, et puis prier pour que la grande ne réveille pas la petite…

Enchaîner les couches, les bains, les soins, et puis prendre un rythme, enfin.

Se réveiller à 3 h du matin pour le biberon, puis à 4h, et enfin à 5…

La connaître, savoir ce qui la soulage, découvrir son caractère, la comparer avec sa soeur.

Etre présente pour l’une, avoir peur de  pas l’être assez pour l’autre et inversement…

Les regarder toutes les deux, tous les 3, et même nous regarder tous les 4 et fondre d’amour pour cette nouvelle famille, cette nouvelle vie…

Nous sommes une « vraie famille » comme on nous le dit souvent.

Ce premier mois, où on se sent bizarre, où on se sent perdu, perturbé, on a besoin de se retrouver tous les 4 en pleine fusion pour construire ce noyau, cette base, et partir du bon pied.

Ce premier mois, où on ne veut voir personne, pour se retrouver de peur de se perdre…

C’est du « déjà vu » mais une équation toute nouvelle.

Et puis un jour, une routine, des habitudes, et la vie poursuit son cours…

Bref, nous avons survécu à ce premier mois, chacun a trouvé sa place dans la famille, minichoupi n° 2 va bien et pousse bien!

 

Articles similaire

Laisser un commentaire